Acide hyaluronique

L’acide hyaluronique par le docteur Nelly Gauthier

Avec la toxine botulique (Botox), l’acide hyaluronique a révolutionné la médecine esthétique ces dernières années, allant même jusqu’à devenir une alternative à certaines interventions de chirurgie esthétique. Ce produit naturel parfaitement toléré, a différentes indications, que ce soit pour lutter contre les effets du vieillissement (« lifting médical ») ou pour remodeler un visage ou des contours.

Généralités sur l’acide hyaluronique (AH) : c’est quoi ?

L’acide hyaluronique (AH ou HA) est une macromolécule naturelle présente dans les tissus conjonctifs humains : c’est elle qui forme le gel de la substance fondamentale où se trouvent les fibres (collagène, élastine, réticuline) et les cellules responsables de sa synthèse, les fibroblastes. On le trouve ainsi en grande quantité dans le cartilage articulaire ou le derme de la peau.

Propriétés de l’acide hyaluronique

Cette molécule très hydrophile parvient à fixer jusqu’à 1000 fois son propre poids en eau, donnant aux tissus leur effet amortisseur : c’est une forme d’éponge moléculaire. Plus la taille de la molécule est grosse, plus cet effet est important.
Cela explique 3 des principaux effets de l’acide hyaluronique : il procure aux tissus de la souplesse, du volume et aide à leur hydratation.

Quels sont les effets du manque l’acide hyaluronique ?

En vieillissant, les fibroblastes fabriquent moins d’acide hyaluronique, et celui qui est synthétisé est de moindre poids moléculaire, donc moins hygrophile. Résultat, les tissus perdent en volume, en souplesse et en hydratation. Pour les cartilages, cela favorise l’arthrose.

Pour la peau, cela participe au vieillissement cutané : la peau se fripe, les sillons se creusent (rides statiques), les volumes fondent (cernes, pommettes, mains), la peau devient moins épaisse, laissant voir des reflets bleutés ou foncés (saillies osseuses, veines…).

C’est pourquoi amener de l’acide hyaluronique dans le derme permet de lutter contre les effets visibles du vieillissement.

Un acide hyaluronique de faible poids moléculaire, donc moins efficace, peut diffuser à travers l’épiderme (crème).

Un acide hyaluronique de poids moléculaire plus élevé, plus efficace, ne peut passer l’épiderme : il faut donc l’amener directement dans le derme.

  • soit par mésothérapie (effet hydratant et de souplesse principalement),
  • soit par injection d’AH (effet volumateur et de comblement).

Les indications des injections d’acide hyaluronique

Les injections d’acide hyaluronique se font dans le derme pour avoir un effet volumateur et de comblement. Le poids moléculaire de l’AH permet d’avoir un produit plus ou moins épais selon les zones à traiter.

Une seringue contient un peu d’anesthésique local, pour rendre l’injection plus confortable.

Traitement du vieillissement cutané du visage ou du corps

L’acide hyaluronique permet de restaurer le volume de tissus vieillissants :

  • traitement des rides statiques du visage, situées surtout sur la partie inférieure du visage ;
  • traitement des cernes creux des yeux, pouvant donner une coloration bleutée par transparence ;
  • traitement des mains vieillies par l’âge type « main de sorcière », osseuse et bleutée.

Modification des contours et des volumes

L’effet volumateur de l’acide hyaluronique permet aussi de créer du volume, que cette perte soit acquise (fonte tissulaire liée à l’âge pour restaurer par exemple l’ovale du visage) ou constitutive (profiloplastie médicale pour modifier les contours du visage ou les retravailler).

Les injections Acide Hyaluronique permettent ainsi de :

  • retravailler l’ovale du visage (joues, pommettes, tempes creuses…)
  • redessiner des lèvres plus pulpeuses et plus sensuelles, soient qu’elles soient naturellement fines, soit qu’elles aient perdu leur volume avec l’âge. C’est possible chez la femme comme chez l’homme.
  • redessiner les contours d’un nez (rhinoplastie médicale), d’un menton (génioplastie médicale) ou d’une mâchoire (jaw contouring).
  • redonner du volume aux coussinets plantaires pour mieux supporter le port des talons (loub job).

Médecine esthétique des parties intimes

L’acide hyaluronique en injections a aussi des indications pour remodeler des parties intimes :

  • chez la femme, il peut aider à retravailler des lèvres atrophiées (nymphoplastie médicale), ou à lutter contre la sécheresse vaginale (vaginoplastie) ;
  • chez l’homme, l’injection d’acide hyaluronique permet de redonner de l’épaisseur à un pénis trop petit (phalloplastie médicale pénoplastie médicale).

Comment se passe une séance d’acide hyaluronique ?

C’est un acte simple, quasiment indolore, à effet immédiat.

Les précautions avant les injections d’acide hyaluronique

Une première consultation permet de vérifier vos besoins et la nature du problème, afin de vérifier que l’acide hyaluronique soit la bonne indication, sans l’existence de contre-indications : certaines sont absolues, d’autres relatives. Par exemple, un traitement anti-coagulants type aspirine doit parfois être stoppé au moins 10 jours : tout dépend de la vascularisation de la zone traitée.

Il ne faut pas avoir la zone congestionnée le jour des injections.

Le déroulé d’une séance d’injection d’acide hyaluronique

La zone est nettoyée et désinfectée.

L’anesthésie locale se fait avec un produit type xylocaïne contenu dans la seringue, parfois avec une crème anesthésiante en plus.

J’injecte alors l’acide hyaluronique dans le derme.

Tout l’art du praticien est de choisir le bon point d’entrée et le volume adéquat, pour garder un effet naturel. Il doit aussi choisir un acide hyaluronique dont l’effet volumateur sera parfaitement adapté à la zone traitée, pour un rendu naturel.

Il faut compter de 15 à 30 mn selon le nombre d’injections.

Il peut s’agir d’un traitement simple ou s’inscrivant dans un schéma plus complet, type MD Codes.

Les précautions après une séance d’injection d’acide hyaluronique

Il y a tout au plus quelques rougeurs, de petites ecchymoses et un léger œdème qui se résorbent en quelques jours. L’exposition soutenue au soleil est alors déconseillée.
Les effets secondaires étant très légers, l’éviction sociale n’est pas nécessaire.

Les résultats de l’injection acide hyaluronique avant/après

Dès l’injection finie, l’effet volumateur est évident.

Il s’agit toutefois d’un résultat intermédiaire :

  • l’œdème peut empâter la zone, modifiant les contours. Il faut une petite semaine pour sa résorption.
  • une partie de l’AH injecté va se résorber, c’est normal.

On considère le résultat comme optimal au bout d’une quinzaine de jours. Il est possible de faire une retouche, avec toujours l’objectif de conserver un rendu harmonieux et naturel.

L’acide hyaluronique étant un produit naturel, il va se résorber. Selon les zones et le produit, son effet va être visible le plus souvent de 8 à 18 mois. Pour les rides du visage, un suivi annuel est conseillé pour garder un visage jeune et lisse. Au-delà des rides, c’est un moyen de rendre son visage bien moins dur ou bien moins fatigué.

Questions à se poser avant un acte de médecine esthétique : cliquez ici

Commentaires

N’hésitez pas à laisser un commentaire au Dr Nelly Gauthier, elle vous répondra dans les meilleurs délais