Botox-Glamour

Voici une des conférences que j’ai donné à mes confrères médecins, dermatologues et chirurgiens esthétiques, sur la Science du Glamour. Dans cette présentation je démontre quelque chose de très surprenant : la Toxine Botulique est bien plus qu’un simple traitement de rides! Elle peut, dans des mains expertes, reproduire le glamour utilisé dans les photographies d’Hollywood à la belle époque.

Science of Glamour part. 1

Dans cette 1ére partie je m’attache à définir le « Glamour » en m’appuyant sur les vieux clichés glamour d’Hollywood. La mission des photographes glamour était de construire une star, ou de la maintenir au firmament, grâce à leurs images. Pour nous faire rêver, ces grands photographes apportaient aux visages de leur sujet embellissement, jeunesse et sensualité . De leur propre aveu, la magie tenait à l’éclairage des visages.
La surprise: sur les photographies des patients avant et après injection de toxine botulique cet effet lumineux et glamour peut être observé …

Science of Glamour part. 2

Dans cette 2éme partie je développe comment et pourquoi les photographes glamour éclairaient le front de leurs sujets? Et ils le font toujours, comme le prouvent les photographies récentes des stars actuelles!
En m’appuyant sur ces théories et ces démonstrations de glamour, je montre comment l’effet de jeunesse est intimement lié à la manière dont un visage prend et répartit la lumière qu’il reçoit. C’est une clé du rajeunissement d’un visage.
Puis, en prenant des exemples de patients avant et après injection de toxine botulique (Botox) faite par des mains expertes, on constate clairement que la toxine botulique (Botox) est capable de reproduire parfaitement cet effet glamour, rajeunissant, que les photographes utilisaient…

Science of Glamour part. 3

Cette 3éme partie est centrée sur la toxine botulique, les différents types de résultats connus (et reconnus…) après injection de toxine botulique (Botox), et, les mécanismes par lesquels la toxine botulique apporte de la lumière.
Un parallèle est mis en évidence entre l’utilisation de la toxine botulique (Botox) et celle de la lumière par les photographes glamour: les deux doivent être fait de manière précise et différente en fonction du visage travaillé.
Un médecin « esthétique », en injectant de la toxine botulique, doit savoir révéler la beauté des traits du patient en illuminant son regard grâce à la circulation de la lumière qu’il va créer autour des yeux et sur le front, tout comme les photographes glamour..

Science of Glamour part. 4

Cette 4éme et dernière partie traite d’un sujet qui me tient fort à cœur :
la chasse à la ride est un réel danger pour la beauté et pour le charme !
La « beauté » ?… Peu de personne la possède … et … jamais pour longtemps…
Le « charme » ?… Nous en avons tous ! Le charme est une harmonie particulière de l’ensemble de nos traits. Il nous faut garder cette vue d’ensemble pour garder du charme à notre visage.
L’erreur ?… Se regarder à la loupe car personne ne nous voit dans le détail.
Les médecins « esthétiques » devraient savoir freiner ces demandes excessives car tout lisser dans un visage fait ressortir l’âge mais d’une manière artificielle. Cet artifice convoque un malaise chez celui qui regarde et va à l’encontre d’un effet séduisant.
Le maître mot est la subtilité et/ou la légèreté. La toxine botulique dans des mains expertes permet cette mise en valeur de la beauté des traits naturels.