Contes

Le soir de Noël 2012, j’ai pensé faire une démonstration du pouvoir des transformations esthétiques et du risque qu’elle représentent aussi : de très jeunes personnes ont fait des vœux un peu fous de ressembler à des poupées. Ce n’est pas le père Noël à qui elles l’ont demandé mais au corps médico-chirurgical esthétique… Je ne montre que des résultats réussis, surprenants et même spectaculaires (ce qui est loin d’être le cas le plus fréquent). Malheureusement comme il s’agit d’une « fausse » anatomie, virtuelle et sans fondement physiologique, le devenir de ces très jeunes personnes est bien compromis… Sans parler de leur devenir psychologique !

Alors est-ce un conte ou un cauchemar ? Je vous en laisse juge et vous connaissez déjà mon opinion.