ILLUSTRATION DU VIEILLISSEMENT Partie #4 LES TRAITEMENTS CORRECTIFS ACTUELS

Phénomène biologique inéluctable le vieillissement commence vers la trentaine.


Aujourd’hui, pour lutter contre le vieillissement du visage nous avons des moyens qui permettent :
• de le prévenir,
• de le retarder,
• ou de le traiter.
À l’heure actuelle, PRÉVENIR le vieillissement et le RETARDER consistent à :
• se protéger des expositions solaires directes,
• vivre sainement (sans tabac),
• avoir une bonne alimentation (vitamines contenues dans les fruits et légumes),
• une bonne hydratation (pour renouveler et rafraîchir l’eau de nos cellules)
• et une activité physique (pour maintenir un bon turn-over de l’activité de nos cellules).

Pour CORRIGER les signes de vieillissement, soit au début lorsqu’ils commencent à s’installer ou plus tard lorsqu’ils se sont déjà installés, nous avons à notre disposition plusieurs produits et techniques adaptés.
SEULE UNE ÉTUDE DÉTAILLÉE DE VOTRE VISAGE et DES SIGNES DE VIEILLISSEMENT QUI S’Y SONT INSCRITS PERMETTRONT DE CHOISIR LA MEILLEURE SOLUTION parmi tous les produits et les techniques existantes.
Voici une liste (non exhaustive) des techniques illustrées dans la vidéo # 4 :
1. L’acide hyaluronique :
C’est une molécule de comblement qui présente beaucoup d’avantages par rapport aux autres. Cette molécule existe dans notre corps en grande quantité, elle est malléable dans sa fabrication (consistances différentes en fonction des besoins), à une durée de vie qui peut atteindre confortablement 2 voire 3 années, présente excessivement peu d’effets secondaires (sauf si elle est mal injectée) et peut être retirée si le résultat vous pose des problèmes.

2. La toxine botulinique (ou toxine botulique ou communément appelée botox) :
Cette molécule connue et utilisée en médecine depuis les années 1975 a une action quasi-exclusive sur les muscles. Hors, comme nous l’avons vu dans les vidéos précédentes, les muscles du visage vieillissent en se contractant et perdent la possibilité de se relâcher. Mettre quelques gouttes de botox, à des endroits stratégiques et dans certains muscles du visage (les plus contractés) va redonner à votre visage une expression plus fraîche, plus détendue et redonnera de l’éclat à votre regard.

3. Les lumières « laser »
I- laser pigmentaire :
En utilisant un certain type de lumière on peut éliminer les tâches solaires qui se sont formées au cours du temps. En utilisant cette spécificité sur la couleur de ces lumières laser on peut aussi éclaircir le teint de tout le visage.
II- laser vasculaire :
Même principe de spécificité de la lumière qui se focalise ici sur le rouge et le violet des vaisseaux apparaissant en surface de la peau (comme la couperose) pour les éliminer.
II- le laser épilatoire :
Ici la lumière cible le bulbe pileux en le détruisant empêchant donc la repousse du poil.

4. La mésothérapie :
Un cocktail de « vitamines » et autres produits « hydratants » sont mis sous la peau à l’aide de multiples piqûres. L’effet est de courte durée et doit être répéter pour se maintenir.

5. Les peelings :
Application locale et contrôlée par le spécialiste d’une substance chimique entraînant l’élimination des couches superficielles de la peau.

6. Les traitements de chaleur :
Notre collagène, porté à des températures au-dessus de 42 degrés, se contracte et relance une synthèse de collagène tout neuf. Cette chaleur efficace est obtenue par l’émission d’ondes :
i)- électromagnétiques pour la radiofréquence
ii)- ultrasoniques pour les ultrasons

7. Les LED, Light Emitting Diode :
Il s’agit d’une lumière “froide” de différente couleur qui est absorbée par les cellules de la peau en augmentant leur production d’énergie. Cette énergie sert utilement pour aider à la réparation des dégâts quotidiens de notre peau ou dans les suites opératoires pour aider à la cicatrisation. Il est bon d’augmenter le niveau d’énergie de nos cellules régulièrement vu les agressions quotidiennes que nous subissons.

8. Toutes ces méthodes plus ou moins combinées permettent de régénérer les cellules cutanées, les fibres de collagène et les fibres d’élastine contenues dans notre peau assurant sa réjuvénation esthétique.

SEULE UNE ÉTUDE DÉTAILLÉE DE VOTRE VISAGE et DES SIGNES DE VIEILLISSEMENT QUI S’Y SONT INSCRITS PERMETTRONT DE CHOISIR LA MEILLEURE SOLUTION parmi tous les produits et les techniques existantes.

ILLUSTRATION DU VIEILLISSEMENT Partie # 3 LES STRUCTURES PROFONDES

Phénomène biologique inéluctable le vieillissement commence vers la trentaine.

Il se traduit par:
a/-des signes cutanés, illustrés dans la partie précédente,
b/-une modification plus ou moins importante des STRUCTURES SOUS LA PEAU : graisse, muscles et os.

Les structures sous la peau (graisse, muscles, os) forment les reliefs du visage.
• Lorsqu’on est jeune les reliefs sont nets et renvoient de la lumière.
• En vieillissant ces reliefs s’aplatissent et se creusent, formant à certains endroits des sillons en profondeur et les volumes du visage semblent se déplacer.

A – RÉGION SUPÉRIEURE DU VISAGE

1. Le front s’aplatit et les sillons horizontaux qui s’y forment témoignent de la contraction des muscles,
2. Entre les sourcils, la contraction sans relâche des muscles est responsable de ces fameuses « rides du lion »,
3. Les tempes se creusent donnant l’impression d’un regard moins ouvert,
4. Les sourcils descendent sensiblement, en partie responsables de la chute des paupières,
5. La patte d’oie est le témoin d’une contraction musculaire permanente
6. Les cernes semblent s’agrandir et se creuser, témoins des déplacements des graisses voire de leur atrophie.

B – RÉGION MOYENNE DU VISAGE

1. Les cernes se prolongent sur la joue par la vallée des larmes (dont le nom est évocateur) qui barre la joue de manière transversale,
2. Les pommettes s’aplatissent et semblent descendre vers l’avant,
3. Des sillons se creusent autour de la bouche (sillons nasogéniens) comme s’il la mettait entre parenthèse, et d’autres sillons barrent la joue verticalement,
4. La pointe du nez tombe et les narines remontent.

C – RÉGION INFÉRIEURE DU VISAGE

1. La bouche s’amincit et semble être « avalée »,
2. Les coins de la bouche s’inversent et forment ce qu’on appelle les rides d’amertume qui la font retombée sur les côtés,
3. Le menton s’aplatit et remonte en creusant le sillon sous la bouche,
4. L’ovale perd sa netteté et des creux se forment de chaque côté des bas-joues qui se dégagent,
5. La modification des os, mâchoire supérieure et inférieure, est ici la plus spectaculaire d’autant qu’au cours de la vie il y a eu beaucoup de remaniements dentaires.

La liste est effrayante mais TOUT N’ARRIVE PAS CHEZ TOUT LE MONDE !

De plus les signes sont plus ou moins marqués en fonction de la GÉNÉTIQUE et du MODE DE VIE.

ILLUSTRATION DU VIEILLISSEMENT Partie # 2 L’ASPECT DE LA PEAU

Phénomène biologique inéluctable le vieillissement commence vers la trentaine.

Il se traduit par l’apparition de signes cutanés, vasculaires et pigmentaires et peut concerner une zone du visage plus qu’une autre.


La peau s’abime plus vite sous l’effet du soleil, du tabac et d’une mauvaise alimentation. La peau près des yeux , celle du cou et du décolleté est une peau particulièrement fragile.
Ci-après la liste de tous les signes de vieillissement qui peuvent apparaître à la surface de la peau.

A – SIGNES CUTANÉS
1.1. Sécheresse de la peau
1.2. Rides et aspect fripé
1.3. Peau terne
1.4. Dilatation des pores
1.5. Apparition de poils sur les visages féminins

B – SIGNES VASCULAIRES  des vaisseaux plus ou moins importants apparaissent sur la peau
1.1. Varicosités
1.2. Couperose
1.3. Érythrose

C – SIGNES CUTANÉS
1.1. Taches solaires
1.2. Taches de rousseur (éphélides)

Parfois il n’y a que très peu de signes qui apparaissent, parfois beaucoup sont présents et parfois tous.
Ils s’installent soit tout doucement, soit par à-coups, soit brutalement.
Ils concernent souvent tout le visage, le cou et le décolleté. Mais parfois ces signes apparaissent plus particulièrement sur certaines zones (les yeux, le menton, le décolleté etc…).